Covers – « El que no llora no mama »…

« Y el que no afana es un gil ». Que tiene que ver el tango con rumberos catalanes? Nada, me dirán. Pues vamos a viajar a Barcelona con Rumba Vella (la vieja rumba), tocando un tango super famoso en Argentina – debe ser el primero que conocí – llamado Cambalache (Wikipedia siempre está), denunciando este periodo fuerte en la historia argentina, la década infame, y cuya definición se encuentra aquí, según la Real Academia Española. Y la letra de la canción, por allí.

Alors, comment traduire ça… Littéralement, ce serait « Celui qui ne pleure pas, ne têtera point ». Par déduction « à force de persévérer, on obtient ce qu’on veut » ou « c’est en se plaignant qu’on  obtient ce qu’on veut ». Ces vers sont issus de Cambalache, un tango très connu ici en Argentine, et dont les paroles vous seront traduites ici. Ce tango dénonce, entre autres choses, une période de l’histoire argentine connue comme la décade infâme, succession de coups d’états et de dictatures militaires, après l’éviction du président Yrigoyen. Place maintenant à la musique, avec Rumba Vella, des catalans qui transforment ce tango en rumba !

Julio Sosa – Cambalache

Rumba Vella – Cambalache

Y ya que estamos, había otra banda de rumberos catalanes que descubrí el año pasado, haciendo un cover del tema soul « I believe in miracles ». En català, si us plau.

Et rapidement, voilà un autre des ces groupes catalans super funky, Achilifunk, qui reprend le légendaire « I believe in miracles ».

Banda Achilifunk – I believe in miracles

Jackson Sisters – I believe in miracles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s