La palabra del día.

Bon, j’ai quelque peu délaissé le blog ces derniers temps, et c’est mal. Point de nouvelles aventures, cette fois-ci, voici une nouvelle rubrique, ayant pour but de vous (et me) faire connaître un peu mieux l’Argentine, et l’associer au reste de la planète, quand ce sera possible. Je me suis inspiré de deux sources : la première, c’est un ami, Hugo, qui lors de sa colocation à Montpellier avec Martin, un étudiant allemand, avait instauré le « das Wort des Tags », le mot du jour en somme. Et la deuxième, c’est un site internet espagnol, elcastellano.org, qui possède une rubrique « la palabra del dia ». Aujourd’hui, commençons par le commencement, le fameux « che » argentin. Mais est-il vraiment argentin? Suspense!

Empiezo hoy una nueva « categoría » en el blog, algo que quería impulsar hace rato; una serie de notas tratando de explicar y describir algunos modismos argentinos, y su relación (cuando la hay) con el mundo. Esta nota tiene dos fuentes de inspiración; la primera es un amigo, que cuando vivía con un muchacho alemán, instauró en la pizarra de su casa el « das Wort des Tags », la palabra del día en alemán. La segunda es una página sobre el idioma castellano, muy completa e interesante. Hoy empiezo por LA palabra argentinísima, « Che ». Pero será realmente rioplatense?

Il existe différentes sources, attribuant l’interjection che à plusieurs endroits:

– La zone du Rio de la Plata, qui en doit l’utilisation à la langue guarani des indigènes du Nord-Est (Paraguay et provinces argentines de Corrientes et Misiones, entre autres). Che s’utilise pour indiquer la première personne, le « je », et à Corrientes, il a également valeur de possessif (che capitán, mon capitaine).

– Certains italiens (encore ces ritals), affirment qu’il a pour origine le cocoliche, dialecte de Venise, pourvoyeur d’immigrés à Buenos Aires, où naquit le lunfardo.

– Dans la communauté de Valence (Espagne), l’interjection est utilisée depuis des siècles, écrite « Xe », et de plus, l’équipe de football de Valence est communément appelée « Ché ». Autre élément qu’apporte wiki, le jeu ultra populaire de la région du Rio de la Plata, le truco, existe aussi dans la zone de Valence, et s’appelle… truc, tout simplement.

Por supuesto, existen varias fuentes, cada una atribuyendo el origen de la ‘muletilla’ che a distintos lugares:

– En la cuenca del Río de la Plata, está claramente atribuido al pueblo guaraní, cuyo dialecto se sigue hablando en provincias argentinas como Corrientes, y en Paraguay y Brasil. De hecho, el che correntino tiene valor de posesivo, se usa para decir « mi ». Por ejemplo, « che capitán » sería « mi capitán ».

– Otros afirman que deriva del dialecto cocoliche, en Venecia, Italia. Muchos inmigrantes de Buenos Aires, donde nació el lunfardo, eran oriundos de esta región de Italia.

– Y en la comunidad valenciana (España) se usa esta interjección desde hace muchos siglos, escribiéndose Xe. Ademas, el club de fútbol Valencia FC se conoce también como el club « ché ». Y para colmo, el juego masivamente popular en Argentina y Uruguay, el truco, existe también en esta Comunidad y se llama… truc.

En guise de conclusion, bien entendu, je ne vais pas vous affirmer avec certitude d’où vient le terme « Che », mais seulement insister sur quelque chose qui me tient à cœur; nous sommes tous des êtres humains et malgré toutes les différences (socio-culturelles, idéologiques, religieuses, etc), on est un peu tous pareils, non? Je laisse le lien d’un humoriste argentin, Luis Landriscina, qui nous conte une petite histoire à propos du « Che ». À la prochaine !

Para concluir, por supuesto que no les daré « la posta » del origen del termino che, sino que insistiré en algo que repito mucho aquí en Argentina, donde el viejo continente está visto como « el primer mundo » a pesar de todas las disfunciones presentes y pasadas. Para mí no existe ningún primer mundo, sino que mas allá de nuestras diferencias culturales, religiosas, etc, somos todos « la misma miércoles », como suelo decir. Y termino con un cuento del humorista Luis Landriscina acerca de la palabra « che ». Saludos, chamigos!

http://www.grijalvo.com/America_Argentina/Landriscina_Misiones.htm

Landriscina

Publicités

Une réflexion sur “La palabra del día.

  1. Damien dit :

    T’as oublié la célebre boîte de prod de divertissements « Ché wam »

    ok je sors
    Le bonjour à Huguette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s