Lost in traslación.

Durante cinco días, he dejado de existir. Según los carabineros de Chile. Parecían enojados y ofendidos que un ciudadano extranjero haya estado en su territorio sin registro formal. Sin embargo, estuve. Estuve abriendo otra dimensión en el tiempo y el espacio. Recorrí ríos pícaros, lagos amigables. Me embarré, conversé con colibrís, saludé a pobladores-guías en el camino. Mis pies recuerdan las asperezas de cada roca, mis ojos se mezclaron con el turquesa de las aguas, hasta mi pelo rizado se tiñó de felicidad solar, al ver los gigantes de granito y las estrellas de consuelo del valle de Cochamó.

Pendant cinq jours, j’ai cessé d’exister. Enfin, selon les « carabineros » chiliens. Ils avaient l’air relativement fâchés qu’un étranger envahisse leur territoire sans registre formel et légal. Et pourtant, j’ai bel et bien existé. J’ai ouvert une faille spatio-temporelle, un bon petit trou dans l’epace et le temps. J’ai longé des fleuves espiègles, des lacs très amicaux. Je suis mis dans la boue jusqu’au cou, j’ai discuté avec des colibris, j’ai salué les habitants-guides de la région le long du sentier. Mes pieds mémorisent encore chaque aspérité de chaque roche, mes yeux se sont mêlés au turquoise des eaux, et même mon cuir chevelu frisé s’est quelque peu teint en blond sous l’effet du bonheur solaire, bonheur suscité par les géants de granit et les étoiles réconfortantes de la vallée de Cochamó.

Cuenta la versión oficial que el día 20 de enero, los que serán conocidos como « los tres argentinos y el francés » evadieron un control de inmigración en el retén de carabineros del Paso El León, el paso Internacional Río Manso. Estos infractores clandestinos han sido castigados como corresponde: lo dice la resolución de expulsión del territorio chileno. Al final, el trámite demoró mas de tres semanas.

La version officielle des faits vous dira que le 20 janvier, des jeunes gens connus comme « les trois Argentins et le Français » ont volontairement évité un contrôle migratoire au poste frontière Paso El León. Ces infracteurs clandestins, bien entendus, ont été durement et sévèrement punis: la résolution d’expulsion du territoire chilien le confirme. Et finalement, tout cela a duré plus de trois semaines.

Esto es un punto de vista. Creo que ademas de su irresponsabilidad del momento, estos chicos, que se presentaron voluntariamente cuando tuvieron la oportunidad, han sido víctimas de cierto autoritarismo mediocre, el mismo que suelda escamas de indiferencia encima de la humanidad de nuestras pieles. También han enfrentado un huracán patriarcal de otros tiempos, el que quiso apagar sus velas-almas de niños aventureros, en vano.

Mais tout cela, c’est seulement un point de vue parmi tant d’autres. Je crois qu’en plus de leur irresponsabilité du moment, qui ne souffre aucune contestation, ces jeunes gens, qui se sont présentés de leur propre chef au premier comissariat venu, ont été victimes d’un autoritarisme médiocre, le même qui soude des écailles d’indifférence sur notre couche de peau humaine. Ils ont également affronté un ouragan patriarcal dépassé et archaïque, un ouragan qui a voulu souffler leurs âmes-bougies de gamins aventuriers, en vain.

Ya que acabo de volver, no puedo relatar todo ahora. Entregaré detalles y anécdotas a través de los capítulos de la novela del verano, para mantener viva la intriga de la historia de « como aprendí a estar muerto ». Hasta pronto.

Je viens à peine de rentrer, je ne vais pas tout vous raconter tout de suite. J’en profiterai pour vous conter les détails du voyage, les anecdotes à travers les différents chapitre du roman. Tout cela pour prolonger le suspense et maintenir l’intrigue de l’histoire de « comment j’ai appris à être mort ». À suivre.

DSC04049 bis

Publicités

Une réflexion sur “Lost in traslación.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s